Rouge Bala

Publié le par Martine

Rouge Bala

J'ai acheté cet album "Rouge Bala" paru chez Milan lors du Salon du livre jeunesse du Plan à Valence le 17 janvier dernier. Je l'ai acheté parce qu'il est signé Cécile Roumiguière, que j'avais eu le plaisir de rencontrer deux jours auparavant avec mes "élèves", et que sa couverture m'avait de suite attirée.

Il faut dire que les illustrations de Justine Brax sont remarquables de délicatesse et de poésie, à la fois vives et douces, empreintes de tendresse et d'affection. En accord parfait avec le texte de Cécile Roumiguière auquel l'auteur a ajouté une jolie réflexion sur le statut des jeunes filles en Inde.

C'est dans ce pays que vit Bala, petite jeune fille de 12 ans, entre sa soeur aînée Lali, 13 ans, et son petit frère chéri, Tarun, avec leurs parents. Bala n'aime rien tant que jouer dehors avec sa soeur et son amie Ashna. Mais cette année, Lali se marie. C'est ainsi que ça se passe dans son pays. A 13 ans, les jeunes filles portent le sari pour la première fois et s'en constituent un voile pour se préserver du regard des autres hommes et se réserver pour celui de leur mari. Un point rouge vient d'ailleurs sacraliser leur union au milieu de leur front.

Bala ne comprend pas pourquoi Lali a obéi à leur père et s'est laissée marier. L'année s'écoule et la jeune fille sait bien que ce sera bientôt son tour. Mais elle ne veut pas. Elle refuse et s'oppose à son père. Elle, elle veut étudier pour avoir une chance de subvenir à ses propres besoins si jamais elle devait être un "ventre vide" et frappée par son époux imposé. Comme cela est arrivé à la belle jeune femme en blanc que Bala a rencontré au bord de la rivière.

Mais bien sûr son père n'accepte pas son refus, ni son opposition à cette coutume. Bala saura-t-elle le convaincre?

J'ai aimé ce texte d'une grande beauté et qualité littéraire. Les mots sont justes, vrais et d'une rare douceur. Tout est dit sans le dire, simplement suggéré et suffisamment évocateur pour qu'ils revêtent une réelle authenticité.

J'ai aimé cette réflexion qui en découle, les questions que se pose Bala en toute sincérité. Mais par-dessus tout j'ai aimé le regard que la mère porte sur sa fille, la compréhension implicite qu'elle accorde à son opposition au père et le soutien qu'elle lui offre spontanément, avec pour seul atout son amour maternel.

Un très bel album à lire et à relire. Surtout par les temps qui courent...

Publié dans lectures jeunesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Syl. 15/02/2015 16:20

Nous l'avons lu pratiquement en même temps ! à 10 jours d'intervalle. Une belle histoire et de très beaux dessins.

Martine 16/02/2015 11:45

Ah oui?!!! Il faut que j'aille lire ton avis alors! Merci Syl! Bonne journée!

Moka 11/02/2015 14:46

Un très belle lecture et des dessins qui font pétiller les yeux.

https://aumilieudeslivres.wordpress.com/2014/03/29/rouge-bala-c-roumiguiere-et-j-brax/

Martine 12/02/2015 15:08

Bien d'accord avec toi! Merci!