Cet été-là

Publié le par Martine

Cet été-là

Envie de changer de genre littéraire sans vraiment changer de registre de lecture, je me suis plongée avec délice dans "Cet été-là" de Jillian Tamaki et Mariko Tamaki, paru aux éditions Rue de Sèvres.

"Cet été-là", c'est tout d'abord une BD de quelque 320 pages. Pour qui n'a pas trop l'habitude d'en lire, c'est déjà un très bon point pour celle-ci de l'avoir pratiquement "dévorée"! Il faut dire que les illustrations de Jillian Tamaki sont, à elles seules, une belle invitation à entrer dans l'histoire que les textes et dialogues de Mariko Tamaki rendent encore plus prenantes.

"Cet été-là", ce pourrait être celui qui s'annonce, ou un de ceux qu'on a vécu ces dernières années. C'est, en tous cas, le nouvel été que Rose et Windy vont à nouveau vivre ensemble au bord du lac Awago où leurs familles respectives louent chacune un cottage depuis de nombreux étés. Tellement d'étés d'ailleurs que les deux fillettes ont eu le temps de devenir de grandes amies, une amitié que leur légère différence d'âge ne gêne pas plus que ça.

"Cet été-là", justement, Rose et Windy ont 13 ans et 11 ans 1/2. Et si elles passent la majeure partie de leur temps à se baigner, regarder des films d'horreur et partager les barbecues familiaux, elles commencent aussi à regarder les garçons d'un oeil différent et à se poser bien des questions sur les changements qu'elles observent à présent dans leur corps. Cependant si Rose est très intriguée par les histoires que semblent vivre un groupe d'ados vacanciers un peu plus âgés qu'elle, Windy, de son côté, a encore des occupations et loisirs de petite fille. Ce qui ne va manquer de créer certaines incompréhensions, renforcées encore par les tensions que chacune ressent au sein-même de sa famille. Rose parce que ses parents n'arrivent pas à s'accorder sur le fait d'avoir, ou pas, un autre enfant. Et Windy, du fait qu'elle a été adoptée et qu'elle vit dans un univers uniquement féminin.

Alors, quand les deux copines comprennent que Jenny, jeune adolescente, également présente au bord de ce lac Awago "Cet été-là" est certainement enceinte du garçon pour lequel Rose éprouve ses premiers émois amoureux, il suffira de pas grand chose pour éviter un drame...

Une histoire bouleversante sur le délicat passage de l'enfance à l'adolescence, cette période dite de "pré-adolescence" où l'on n'est pas encore vraiment grande et où parfois on aimerait rester éternellement petite. Cet âge charnière où le monde des adultes nous parait bien incompréhensible, où ces mêmes adultes ont bien du mal à saisir que leurs enfants n'en sont plus vraiment et en connaissent bien plus sur la vie que ce qu'ils voudraient leur laisser croire!

Une histoire qui nous montre encore, s'il fallait, combien grandir est difficile et douloureux mais demeure une nécessité!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 10/06/2014 13:39

320 pages de BD ? C'est du lourd !

Martine 10/06/2014 17:52

Oui, mais du bon! :)

Pahi 09/06/2014 18:33

Coucou Martine,
Ton titre m'a tout de suite interpelée, mais ton texte également. Ne reconnaissant pas la photo de couverture, j'ai fait des recherches et ai découvert que de nombreux auteurs ont utilisé ce titre... J'avoue qu'il m'arrive régulièrement de ne plus savoir si j'ai lu ou non tel ou tel livre ... la vieillesse s'annonce ;-)
Quoi qu'il en soit, merci d'avoir pensé une fois de plus à nos ados.
Ma chère Martine, depuis quelques jours nous nous liquéfions littéralement ici ! Même le chat de Françoise est complètement amorphe:)
Gros bisous et bon courage pour ce début de semaine décalé.

Martine 09/06/2014 19:23

Merci pour tes encouragements, ma chère Denise! J'en ai bien besoin!!!
Ici aussi, très très chaud! On a perdu l'habitude!!! :)
Effectivement c'est un titre très prisé par nos amis écriva