Shâb ou la nuit

Publié le par Martine

Shâb ou la nuit

Rien de tel qu'un peu de rangement dans sa PAL pour tomber sur un livre qu'on souhaitait lire à tous prix et qui s'est, hélas, laissé dépasser. C'est ce qui s'est passé dimanche lorsque j'ai retrouvé ce "Shâb ou la nuit" de Cécile Ladjali paru chez Actes Sud dans la collection Un endroit où aller.

Jamais collection ne fut si bien nommée d'ailleurs. Car c'est bien d'endroit où aller, de recherche de sa propre identité et de quête de ses origines dont il s'agit là.

S'ils ne lui ont jamais caché qu'elle était une enfant adoptée, les parents de Cécile ne lui ont jamais parlé pour autant qu'elle avait des origines orientales. La petite fille grandit dans un silence qui sans être oppressant lui semble parfois bien lourd à supporter. C'est seulement à la naissance de son propre fils que la jeune femme va apprendre que son premier prénom, celui que lui a donné sa mère biologique est Roshan et qu'il signifie "lumière" en persan. Dès lors pour parvenir à trouver sa lumière et sa vérité personnelle, Cécile n'aura de cesse que de traverser une longue nuit empreinte d'embûches, de secrets révélés par la force ou le hasard, une route sinueuse entre Orient et Occident qui s’avérera malgré tout proche de cette lumière à laquelle elle aspire par le simple pouvoir des mots et de la littérature dont elle est toujours imprégnée.

Un récit autobiographique de toute beauté, sensible et fort qui nous met bien souvent les larmes aux yeux et nous serre la gorge, troublant, émouvant, qui trouve une étrange résonance en nous. Un texte qui, malgré son titre, est bien lumineux!

Un petit extrait, page 31, pour Sophie :

"J'aimais ce livre parce que ses pages étaient douces et sentaient bon. Mais l'histoire faisait peur car les parents ne reconnaissaient pas leur enfant devenu vert. Heureusement qu'il y avait les larmes. Or ce passage obligé par la tristesse pour ne plus être seul au monde restait un contrat passé avec la vie qui ne me convainquait pas."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 09/04/2014 14:49

Il a l'air pas mal, en effet.

Martine 09/04/2014 18:19

Cette lecture est magnifique, oui Alex! Bises